Rechercher

Qu’est-ce que la fourbure chez le cheval ?



La laminite est une affection grave du sabot qui peut toucher les chevaux de toutes les races et disciplines. Il s'agit d'une maladie complexe qui peut avoir de nombreuses causes sous-jacentes, mais le résultat final est toujours le même : inflammation et dommages aux lamines, le tissu délicat qui relie la paroi du sabot à la phalange distale. Si elle n'est pas traitée, la fourbure peut entraîner des dommages permanents aux pieds, voire la mort. Dans cet article, nous allons voir ce qu'est la fourbure, ses symptômes et ses causes, et comment elle peut être traitée.

Qu'est-ce que la fourbure ?

La fourbure est une inflammation des lamelles, ou fine couche de tissu qui relie la paroi du sabot à l'os cercueil (ou phalange distale). La cause est souvent inconnue, mais peut être liée à des problèmes de régime alimentaire, d'obésité, de résistance à l'insuline et/ou métabolique. La laminite (inflammation des lamelles) peut entraîner la séparation de la paroi du sabot et de l'os cercueil, le basculement de cette phalange à l'intérieur du sabot et l'apparition d'une maladie appelé la fourbure. La fourbure est une affection souvent douloureuse qui peut endommager de façon permanente les sabots des équidés si elle n'est pas traitée à temps. La fourbure peut toucher tous les chevaux, mais elle est plus fréquente chez les poneys, ânes et les chevaux de trait. Il s'agit d'une affection grave qui peut être fatale si elle n'est pas traitée rapidement et correctement.

Pourquoi votre cheval est atteint d'une fourbure ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un cheval peut développer une fourbure, mais la cause la plus courante est la consommation d'une trop grande quantité d'herbe. Lorsqu'un cheval broute dans les pâturages, ses bactéries intestinales font fermenter les sucres présents dans l'herbe, ce qui peut entraîner une augmentation de la glycémie. Si cela se produit trop souvent, cela peut endommager le système de production d'insuline ce qui entraîne une fourbure. L'obésité, certaines maladies (comme la maladie de Cushing) et certains médicaments sont d'autres causes de fourbure. Le stresse peut également être un facteur.


Le mécanisme de la fourbure

Il faut savoir que le pied du cheval est divisé en trois grandes parties : La corne : la partie extérieure, plus dure, qui recouvre l'ensemble du pied. L'os naviculaire et le tendon fléchisseur profond : situé au milieu du pied. La podophylle : la partie molle et spongieuse située à la base du pied. Il s'agit d'un type de réponse inflammatoire dans les lamines. Le mécanisme de la fourbure par un afflux de sang anormalement élevé dans le pied et d'une inflammation des tissus qui se situent à l'intérieur du sabot (boîte de cornée). Cette affection touche principalement les sabots des membres antérieurs mais elle peut parfois toucher les 4 pieds.



Quels sont les signes de la fourbure ?

Le signe le plus courant de la fourbure est un changement d'attitude du cheval. Le cheval peut être réticent à bouger et avoir l'air voûté. Vous pouvez également remarquer que le cheval hésite à mettre du poids sur ses pieds ou qu'il marche sur la pointe des pieds. L'allure du cheval est également affectée et il peut se mettre a avoir une foulée courte et hachée au pas et au trot. Si le cheval souffre, il peut se coucher plus souvent que d'habitude. La laminite peut également entraîner des modifications du sabot. Les sabots du cheval peuvent être chauds au toucher et vous pouvez voir des traces d'ecchymoses. Les sabots peuvent également être sensibles au toucher et le cheval peut déplacer son poids d'un pied à l'autre fréquemment. Dans les cas graves, le basculement de la phalange distale qu'elle peut aller jusqu'à perforer la sole du sabot. Si vous pensez que votre cheval souffre de fourbure, il est important de consulter immédiatement un vétérinaire. La fourbure peut être une affection très douloureuse pour les chevaux et peut entraîner une boiterie à long terme si elle n'est pas traitée correctement. Avec un traitement rapide


Comment traite-t-on la fourbure ?

Il n'existe pas de réponse unique à cette question, car le traitement de la fourbure varie en fonction de la cause et de la gravité de l'affection. Cependant, les traitements les plus courants consistent à retirer le cheval du pâturage, à restreindre son alimentation, à lui administrer des médicaments de type anti-inflammatoires et des chaussures ou des coussinets de soutien. Il peu être intéressant de placer son cheval sur un sol souple pour lui apporter un maximum de confort. Vous pouvez également prendre contact avec votre maréchal pour parler d’un ferrage qui pourrait spécifiquement soulager votre cheval durant la phase aïgue. Le traitement par sangsues médicinales (hirudothérapie équine) peut également s'avérer très utile car ils contribuent à réduire l'inflammation et la douleur de manière très rapide et efficace. Vous pourrez constater que votre cheval sera rapidement soulagé. Généralement, un seul traitement est nécessaire pour que l'état de votre cheval s'améliorer.


6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout